365 JOURS EN SEINE-MARITIME

Je suis arrivée à Rouen à la toute fin du mois d’avril 2011 avec, il faut le dire, beaucoup d’aprioris négatifs sur la ville et la région. Je quittai ma Bretagne adorée pour différentes raisons, mais pas vraiment par amour de la région Haute-Normandie. Le peu que j’en avais vu quelques années auparavant ne m’avait guère convaincu. Oui mais… De mai à juillet 2011, j’ai été en stage à la Maison du Parc des Boucles de la Seine Normande pour réaliser l’inventaire du patrimoine de deux communes (Manneville-sur-Risle dans l’Eure, et Yvetot en Seine-Maritime). Durant trois mois, j’ai commencé à avoir l’aperçu d’une richesse que je ne soupçonnai absolument pas. Patrimoine bâti, espaces naturels… j’ai commencé peu à peu à apprendre à aimer mon nouveau cadre de vie. Visites, randonnées… Tous les moyens sont désormais bons pour apprécier un peu plus chaque jour cette région et, plus particulièrement, le département de la Seine-Maritime, ciblé par ce projet.

000-le-prieur-michel-beck

Le Prieur de Michel Beck, dans les jardins de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville