Une mise entre parenthèses

Manque de temps, d’envie et de motivation. Si je continue régulièrement mes escapades, leurs compte-rendu ne suivent plus du tout. L’année dernière, j’étais concentrée (sans succès) sur les concours administratifs. Puis il m’a fallu assimiler leur échec. Cette année, je suis en pleine remise en question professionnelle et personnelle. En effet, j’ai fait une croix sur les concours (pour le moment en tout cas) et je m’apprête à quitter la Normandie par mes propres moyens (c’est-à-dire que je n’attends pas après l’éventuelle réussite à un concours pour être affectée dans la région où je souhaite partir) et ce, dès l’été prochain. Cette décision, je l’ai arrêtée l’été dernier. Et depuis et bien… Je suis entièrement tournée vers ce projet.

Le château de Pierrefonds, photographié lors de ma visite de décembre 2009.

Sans entrer plus dans les détails, toutes ces préoccupations m’éloignent de l’écriture et partiellement de la photographie. Car je continue malgré tout de rapporter des clichés de mes déplacements (l’année dernière, je suis notamment passée par Reims, Dijon, Clermont-Ferrand, Beauvais, Périgueux, Cahors, Bordeaux…) et pour la première partie de cette année, j’ai programmé des visites découvertes pour (re)voir des lieux relativement proches de Rouen que je n’aurais sans doute plus l’occasion de voir (pas aussi facilement en tout cas) une fois que j’aurais traversé la France.

D’ici à ce que je reprenne sérieusement la rédaction de ce blog, si le cœur vous en dit, vous pouvez suivre mes péripéties sur Instagram. Dès ce jeudi 15 février, je serais en Picardie pour un gros week-end qui m’emmènera de Compiègne à Laon en passant par Pierrefonds, Soisson, Coucy-le-Château et Noyon. Un beau programme qui devrait me permettre de découvrir une région que je connais très mal alors que j’en ai rarement vécu très loin.

Circuit Picard du 15 au 19 février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *