L’abbaye de Battle, Sussex de l’Est, Angleterre

Le lieu de la célèbre bataille d’Hastings qui vit la victoire de Guillaume le Conquérant sur Harold II le 14 octobre 1066 se situe en réalité à quelques kilomètres de la ville éponyme, sur le site de Battle. Chaque année, vers la mi-octobre, les anglais commémorent cet épisode de leur histoire et des troupes de reconstitution historique viennent de l’Europe entière pour l’occasion. Cette bataille a eu une importance cruciale dans l’histoire de l’Angleterre puisqu’elle marqua le basculement vers un système féodal où la classe dirigeante se trouva renforcée.

_MG_9051

La grande porte de l’abbaye.

J’y ai accompagné mon association, Dex Aïe, en 2012. Ce fut une année assez terrible pour l’organisation à cause d’une météo absolument exécrable (ce qui n’a pas empêché les normands de gagner, comme tous les ans !) et nous n’y sommes pas retourné depuis (bien qu’une petite partie des nôtres ait fait le déplacement ces deux dernières années pour des rassemblements restreints). Notre prochain « pèlerinage » sera certainement pour 2016, à l’occasion des 950 ans de la bataille.

Les saxons se mettent en ligne, avec en fond deux tourelles de l'abbaye.

Les saxons se mettent en ligne, avec en fond deux tourelles de l’abbaye.

C’est donc grâce à la reconstitution que j’ai pu voyager pour la première fois en Angleterre et découvrir ce site. Notre campement se trouvait en effet au cœur même du site de l’abbaye, qui s’étend lui-même en plein cœur de la ville de Battle. L’abbaye se trouve partiellement en ruine. Mais les bâtiments encore debout abritent une école privée connue sous le nom de Battle Abbey School et ce, depuis le lendemain de la Première Guerre mondiale. Malgré un terrible incendie qui ravagea les bâtiments lors de la Seconde Guerre mondiale, ils conservèrent cette destination par la suite.

_MG_8954

Une partie des bâtiments de la Battle Abbey School

Sa fondation est postérieure à la conquête de l’Angleterre par Guillaume Le Conquérant. Ce n’est qu’en 1070 que le pape Alexandre II ordonna aux Normands de faire pénitence pour les massacres ayant accompagnés la conquête d’Albion. Guillaume s’engagea donc à construire une abbaye sur le lieu de la bataille qui scella le destin du pays et où Harold était tombé. Les travaux de l’église furent achevés vers 1094 et consacrée sous le règne de son fils Guillaume II. Elle fut ensuite remaniée au XIIIe siècle et fut l’une des abbayes les plus florissantes avant d’être pratiquement détruite lors de la dissolution des monastères sous le règne du roi Henri VIII, dans les années 1530.

Cette pièce se trouve dans la partie datées du XIIIe siècle et était l'une des salles voûtées sous les salles de l'abbé.

Cette pièce se trouve dans la partie datées du XIIIe siècle et était l’une des pièces voûtées situées sous les salles de l’abbé.

L'ancien dortoir des moines.

L’ancien dortoir des moines.

La plaque commémorative de la bataille

La plaque commémorative de la bataille

Par la suite, une grande partie des bâtiments furent vendus, parfois pour servir de carrières de pierres mais de tout sens, l’ensemble tombait en ruine. Aujourd’hui, en-dehors des bâtiments qui abritent l’école, elle est propriété de la société publique English Heritage et elle est ouverte au public qui peut ainsi découvrir le champ de bataille qui vit basculer le destin de l’Angleterre et une grande partie des bâtiments de l’abbaye.

Cliquez sur la photo pour voir l'ensemble de la galerie.

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie consacrée à Battle et son abbaye.

Cliquez sur la photo pour voir l'ensemble de la galerie.

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie consacrée à la reconstitution de la bataille d’Hastings.

Bibliographie :

  • COAD Jonathan, Battle Abbey and Battlefield, English Heritage Guidebooks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *