Château des Baux, Les Baux de Provence, Bouches-du-Rhône (13)

Le village des Baux-de-Provence, labellisé comme étant l’un des Plus beaux villages de France, est situé dans le massif des Alpilles, à une petite vingtaine de kilomètres d’Arles et une petite dizaine de Saint-Rémy-de-Provence. Occupant un éperon rocheux culminant à 245 mètres à l’origine du nom de la commune (‘Bau’, à prononcer ‘Baou’, signifie aplomb ou falaise, escarpement rocheux), le village est aujourd’hui dominé par les ruines de la citadelle semi-troglodytique. Démantelée sous l’ordre du cardinal Richelieu en 1632, le site s’étend sur sept hectares où l’on trouve, outre les ruines du château et de la chapelle castrale, une exposition de machines de siège, le donjon, la tour sarrasine…

Le village vu depuis le château

Le village vu depuis le château

Seules vingt-deux personnes vivent encore en permanence dans l’enceinte des Baux et la commune compte à peine plus de trois cent quatre-vingt habitants. Néanmoins, elle accueille chaque année plus d’un million et demi de touristes qui viennent arpenter les vieilles ruelles et visiter les vestiges du château, classé Monument Historique au début du XXe siècle.

ChateauSes origines remontent au XIe siècle. Il a été érigé pour les seigneurs de Baux, puissante famille régnante sur la région et de ce fait, il est longtemps resté un lieu important de la culture et de la politique de la Provence médiévale. Il s’est retrouvé au cœur de conflits locaux, notamment les guerres baussenques, entre 1145 et 1162, pour la succession de la Provence. Puis celles que Raymond de Turenne, neveu du pape Grégoire XI (vers 1330 – 1378) et seigneur des lieux de 1372 à 1399, mena contre le comté de Provence et la papauté d’Avignon (avec à sa tête durant cette période, les papes Clément VII puis Benoît XIII).

Les Baux sont rattachés au Comté de Provence en 1426, lequel sera lui-même rattaché à la couronne de France en 1486. En 1528, le château est administré par le connétable de Montmorency et de 1562 à 1598, il sera touché par les guerres de Religion avant son démantèlement en 1632. En 1642, le village fut offert en tant que marquisat à la famille Grimaldi et le titre de marquis des Baux est encore traditionnellement donné à l’héritier du trône monégasque, même si la commune est entièrement française.

Vue sur la Provence

Vue sur la Provence

Quelques vestiges sont encore visibles de nos jours, entre autres, le pigeonnier et la chapelle castrale. Par ailleurs, l’enceinte, les restes de ses murs et de ses dépendances, ses tours, la tour des Bannes, la tour Sarrazine, la tour Parravelle et les autres tours voisines, le donjon, ses bâtiments contigus et l’ancienne chapelle Sainte-Catherine ont été classés monument historique en 1875 par liste puis par arrêté du 9 juin 1904.

A la découverte du château

A la découverte du château

Pour en savoir plus :

Chateau

Cliquez sur la photo pour accéder à l’ensemble de la galerie.

One Reply to “Château des Baux, Les Baux de Provence, Bouches-du-Rhône (13)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *