Le jardin et le musée Massey, Tarbes, Hautes-Pyrénées (65)

La construction du musée Massey qui porte, ainsi que le jardin, le nom du donateur Placide MASSEY (Tarbes 1777 – 1853), remonte à 1852.

Musée Massey

Musée Massey

Le romantisme a mis l’Espagne à la mode ; Napoléon III a épousé Eugénie de MONTIJO, ce qui peut expliquer l’aspect hispano-mauresque de la tour haute de quarante mètres, conçue, ainsi que tout l’édifice, par l’architecte Jean-Jacques LATOUR.

En 1854, soit un an après la mort de MASSEY, le député Achille JUBINAL fait don à la ville de sa collection de peintures et il s’avère alors indispensable de créer de nouvelles salles et d’agrandir le bâtiment pour les exposer. Le musée ouvre ses portes en 1862.

Actuellement, le musée comprend deux sections. La première, la plus ancienne, est consacrée aux Beaux-arts et offre un panorama de la peinture européenne du XVIe siècle à nos jours. La deuxième, inaugurée en 1965, est consacrée au Musée National des Hussards et évoque l’histoire des hussards du XVe au XXe siècle, par le moyen d’uniformes portés par 130 mannequins, d’armes anciennes et de nombreuses gravures.

La plate-forme supérieure de la tour est dotée d’une table d’orientation, et par temps clair, on découvre une vue magnifique sur la plaine de Tarbes et toute la chaîne des Pyrénées.

Le musée a rouvert ses portes en mars 2012, après plusieurs mois de travaux qui ont permis sa restructuration et la rénovation du bâtiment.

Jardin Massey

Jardin Massey

Le parc paysager à l’anglaise de près de douze hectares, clôturé par une grille monumentale de plus d’un kilomètre de long associe de grandes allées ombragées ou non, des pelouses, deux lacs et des ruisseaux au milieu desquels se promènent librement de nombreux oiseaux (paons…). Il abrite un grand nombre de végétaux tant d’origine exotique (environ 50% des plantations) qu’européenne, remarquable par leur diversité des essences. On y dénombre ainsi plus de 1 500 arbres, la plupart étant centenaire, et 3 800 arbustes. Son label « jardin remarquable » a été renouvelé en 2009 pour une durée de cinq ans.

Paon

Paon

Le projet de l’orangerie quant à lui est un peu plus tardif, puisqu’il remonte seulement au début des années 1880, en remplacement du jardin d’hiver prévu initialement contre la façade Sud du musée et dont les travaux avaient été interrompu en 1853 à la mort de Placide MASSEY. Le conseil municipal lance une consultation auprès de quatre constructeurs spécialisés qui proposent des projets chiffrés entre mai et octobre 1881: Herbeaumont-Boissin et successeur, Usine Carré-G.Lichtenfelder successeur, S.A. St Sauveur-Arras et Usine St-Eloy. C’est le projet de ce dernier qui sera exécuté. La serre, réhabilitée en 1981 est actuellement occupée par une collection de plantes succulentes constituée en partie de cactées.

L'Orangerie

L’Orangerie

Au cœur du jardin, nous pouvons découvrir le cloître de l’abbaye de Saint-Sever-de-Rustan. Sur le point d’être vendu à des marchands d’antiquités, la ville de Tarbes le rachète en 1890 et le fait remonter dans le jardin. Ses chapiteaux historiés antérieurs à la fin du XIVe siècle (on y voit des écussons armoriés, des tours à mâchicoulis, des fenêtres à croix de pierre et des costumes qui sont bien ceux du temps de Charles VI) présentent des scènes du Nouveau et de l’Ancien Testament (plusieurs scènes de la vie des prophètes Élie et Élisée)

Cloitre de Saint-Sever-de-Rustan

Cloitre de Saint-Sever-de-Rustan

Chapiteau du cloître Saint-Sever de Rustan

Chapiteau du cloître Saint-Sever-de-Rustan

Au fil des ans, des sculptures diverses sont venues agrémenter les pelouses, telles que le buste de Massey, le Saint Christophe de Coutan, le buste de Jules Lafforgue œuvre de Firmin Michelet, l’Ouragan bronze de Desca, le Tâcheron marbre de Ludovic Durand, le buste de Théophile Gautier œuvre de sa fille Judith Gautier…

Un kiosque à musique près du petit lac constitue un espace festif où se déroulent chaque année diverses manifestations : concerts dans le cadre de « Musique au Kiosque » tous les dimanches du mois de septembre, pièces de théâtre…

Kiosque

Kiosque

Horaires d’ouverture

Du 1er Octobre au dernier Samedi d’Octobre : 8h00-19h00
Du dernier Dimanche d’Octobre au 1er Mars : 8h00-18h00
Du 2 Mars au 31 Mars : 8h00-19h00
Du 1er Avril au 14 Juin : 8h00-20h00
Du 15 Juin au 15 Août : 7h00-21h00
Du 16 Août au 30 Septembre : 7h00-20h00

Sources :

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie (attention : les photographies datent de 2007-08, et le niveau technique est clairement... faible)

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie (attention : les photographies datent de 2007-08, et le niveau technique est clairement… faible par rapport à mes photographies actuelles)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *