Château médiéval, Lassay-les-Châteaux, Mayenne (53)

Actuellement résidence privée (ouverte à la visite une partie de l’année), le château actuel date du début de la seconde moitié du XVe siècle, quelques décennies avant la Renaissance et le développement des châteaux de plaisance. Situé au nord de la Mayenne, très proche de la frontière de la Basse-Normandie (ce qui est un élément très important de son histoire), le château de Lassay a tout de la forteresse, conçue pour résister aux attaques de l’artillerie.

Cour intérieure du Château

Cour intérieure du Château

Les archives sont muettes pendant près de deux siècles à propos du premier château construit au cours du XIIe siècle. Ce n’est qu’à partir de la première période de la Guerre de Cent-Ans qu’il semble avoir joué un rôle assez important dans la défense du Bas-Maine, alors en proie à l’invasion anglaise. Il était défendu par une garnison, commandée par Philippot de la Ferrière, qui n’hésitait pas à effectuer des sorties plus ou moins lointaines mais couronnées de succès. De plus, il aurait permis de mettre à l’abris une partie de la population.

À la signature du Traité de Brétigny le 8 mai 1360, qui ouvre une trêve de neuf ans, le château de Lassay ne figure pas sur la liste des places fortes occupées par les anglais. Néanmoins, suite aux importants dommages qu’il a subi, d’importants travaux ont été menés et le château primitif ne devait déjà plus subsister dans son intégrité originelle.

Au tout début du XVe siècle, alors que la Normandie était tombée aux mains des anglais, Charles de Vendôme, seigneur de Lassay, s’est allié avec les envahisseurs. Bien mal lui en a pris car le 25 mai 1420, sur ordre du dauphin Charles, régent de France, tous ses biens furent confisqués et le château fut confié au beau-frère du traître, capitaine de Mayenne, Jehan des Vaux. Deux ans plus tard, lorsque le dauphin accéda au trône sous le nom de Charles VII, l’un de ses premiers actes fut de prescrire la démolition de tous les châteaux forts situés sur la frontière de la Normandie – toujours occupée par les anglais – qui se trouvaient dans l’impossibilité de soutenir un siège et pouvaient ainsi poser un préjudice à la cause française. Il faudra attendre l’achèvement de la Guerre de Cent-Ans pour qu’un nouveau château soit édifié à Lassay. C’est celui qui s’y dresse encore aujourd’hui.

Cette imposante forteresse en forme de polygone irrégulier est composée de huit tours dont deux au châtelet. Les deux tours des angles sud-est et sud-ouest sont circulaires tandis que les six autres sont en fer à cheval. Cette architecture tient compte de l’usage de l’artillerie tant dans la défense que dans l’attaque. En effet, si les bâtisseurs n’abandonnent pas l’ancien système de courtines flanquées de tours employé depuis des siècles, ils l’adaptent afin de placer des bouches à feu dans les parties inférieures des tours, tout en conservant le couronnement pour assurer la défense rapprochée du château. La barbacane est un peu plus tardive. Elle ne fut construite que dans les toutes dernières années du XVe siècle, entre 1497 et 1498. Par la suite, le château connu d’autres sièges, notamment durant les guerres de religion.

Plan du château (source : La revue historique et archéologique du Maine, sur Gallica)

Plan du château (source : La revue historique et archéologique du Maine, sur Gallica)

Classé Monument Historique en 1862, l’édifice est aujourd’hui remarquablement restauré et très bien conservé. Les visites (toutes guidées) qui y sont organisées permettent d’en découvrir l’intérieur mais aussi de parcourir les courtines et d’admirer le château depuis le parc.

Barbacane

Barbacane

Je n’ai pas retranscris de descriptif exhaustif de l’édifice ici, mais si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consultez la notice archéologique d’Eugène LEFÈVRE-PONTALIS. Bien qu’elle date du début du XXe siècle, elle est une source de renseignements précieuse. Et pour en savoir plus sur le passé du château, le Marquis de BEAUCHESNE a rédigé une chronique qui retrace l’histoire connue du château de ses origines jusqu’au XVIIIe siècle. Ces deux études sont parues dans la Revue historique et archéologique du Maine, que l’on peut consulter en ligne sur le site de Gallica (et qui constitue ma principale source d’informations pour la rédaction de cet article).

Rapide historique du château :

  • XIIe – Édification d’un premier château
  • 1417 – Résistance victorieuse à un siège, le château est cependant endommagé
  • 1422 – Démantèlement du château suite aux grands dommages subis
  • 1458 – Construction du château actuel
  • 1497 – Construction de la barbacane au Nord
  • 1749 – Le pont-levis est remplacé par un pont dormant en pierre
  • 1862 – Le Château de Lassay est classé Monument Historique

Autres sources :

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie.

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *