La maison Jean Cocteau et le château de la Bonde, Milly-la-Forêt, Essonne (91)

Jean Cocteau (1889 – 1963), avant tout connu en tant que poète mais qui possédait bien d’autres talents tels que graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste est décédé à soixante-quatorze ans dans sa maison de Milly-la-Forêt, en Seine-et-Marne, dans laquelle il a passé une partie de sa vie (dix-sept ans, d’abord de façon occasionnelle avant de s’y installer définitivement à partir du moment où il se lie avec son nouveau compagnon Édouard DERMIT). Il avait acheté cette ancienne dépendance du château de Milly-la-Forêt en 1947 avec son ami Jean MARAIS. Aujourd’hui, la maison – transformée en musée – et son parc de deux hectares avec jardin, verger et parc boisé, sont ouverts au public toute l’année.

Façade sur rue de la maison Jean COCTEAU, anciennement Maison du Bailli

La façade sur rue et la toiture correspondante ont été inscrites à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1969 et la maison elle-même a reçu en 2011 le label nouvellement créé par le ministre de la Culture et de la Communication Frédéric MITTERRAND, « Maison des Illustres », qui distingue « les lieux dont la vocation est de conserver des collections en rapport avec des personnalités et de leur donner une meilleure visibilité ».

C’est l’homme d’affaire et mécène Pierre BERGÉ, président de l’association « Maison de Jean Cocteau à Milly-la-Forêt », qui a racheté la maison en 2002 avec l’aide du Conseil général de l’Essonne et du Conseil régional d’Île-de-France. Il a lancé une importante campagne de restauration entre 2005 et 2010 pour un montant de cinq millions d’Euros afin de permettre l’ouverture du musée qui rassemble à la fois des œuvres de Jean COCTEAU et des artistes contemporains qui l’ont portraituré (WARHOL, MODIGLIANI, PICASSO, BUFFET…). On y peut également y voir le mobilier et autres objets de décorations tels que Jean COCTEAU les avait laissés à sa disparition, ainsi que des manuscrits, des photographies, lettres, et journaux. Le musée a été inauguré par le ministre de la culture Frédéric MITTERRAND et ouvert au public le 24 juin 2010.

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie.

Le château de Milly-la-Forêt, ou château de la Bonde, est un édifice dont les origines remontent au XIIIe siècle. Assiégé et ruiné par les anglais en 1432, il a été reconstruit et agrandi vers 1475 par l’Amiral Louis MALET DE GRAVILLE. Au-delà du pont de pierre qui a remplacé l’ancien pont-levis, il présente une belle façade avec ses deux tours rondes crénelées. Propriété privée complètement fermée au public, on peut toutefois en voir une partie depuis les jardins de la Maison Jean COCTEAU. Il a été partiellement inscrit au titre des Monuments Historiques par arrêté du 20 décembre 1972.

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *