Ancienne Chapelle funéraire, Le Héron, Seine-Maritime (76)

Édifiée en 1868 par l’architecte Louis Thérèse David de PÉNANRUN (1831 – 1899) pour la famille POMEREU D’ALIGRE, inscrite par arrêté du 31 août 1989 aux Monuments Historiques, cette ancienne chapelle funéraire est nichée au cœur de bois, en retrait de la route et par conséquent, à l’abri de la plupart des regards. Racheté par la commune, elle sert actuellement d’église paroissiale.

Constituée de calcaire et de brique et couronnée d’une coupole en zinc, son architecture d’influence néo-byzantine et italienne utilisant majoritairement des matériaux locaux est particulièrement surprenante.

Vue générale

Vue générale

Sa situation en fait malheureusement une cible facile, propice aux vols et aux dégradations, si bien que ses portes sont closes la plupart du temps. Et pourtant, quand elles s’ouvrent, elles nous laissent entrer dans un bâtiment qui s’avère être aussi riche à l’intérieur qu’il l’est de l’extérieur : porte d’entrée finement sculptées de motifs orientalisant (elle est dissimulée par une porte plus quelconque afin de la protéger des détériorations volontaires), mosaïques, colonnes de marbre, double escaliers droits entre lesquels se trouve l’accès à la crypte, sculptures…

Cliquez sur la photo pour voir l’ensemble de la galerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *